AILIA Logo
 

Lettre au premier ministre

15 May 2020 9:00 AM | Anonymous

Le 13 mai 2020

Le très honorable Justin Trudeau

Premier ministre du Canada

Cabinet du premier ministre

80, rue Wellington

Ottawa (Ontario) K1A 0A2

Objet : L’importance de la législation sur le caractère bilingue des communications

Monsieur le Premier Ministre,

Permettez-moi d’abord de saluer la sagesse dont vous faites preuve pour aider le Canada à traverser la crise qu’engendre la COVID-19. Comme moi, tous les Canadiens attendent désormais chaque jour votre communiqué et écoutent attentivement vos conférences de presse. Je tiens à vous féliciter, votre équipe et vous, pour l’excellent et l’impressionnant travail que vous accomplissez en cette période difficile.

Je vous écris aujourd’hui au sujet de la décision hâtive prise par Santé Canada au début de la crise, de suspendre l’obligation d’étiquetage bilingue de divers produits utilisés pour lutter contre la COVID-19. Lors de votre conférence de presse du 28 avril, vous avez déclaré que cette décision s’imposait parce que « la main-d’œuvre et la capacité logistique ne sont pas toujours présentes dans nos compagnies pour nos importations » et « qu’il faut équilibrer différentes vulnérabilités ».

Plus récemment, un article de presse indiquait que Santé Canada faisait marche arrière et revenait sur sa décision, en confirmant que les importateurs devraient adopter d’autres solutions proposées par le gouvernement fédéral pour présenter l’information en français et en anglais.

Au nom de l’AILIA et de ses entreprises canadiennes affiliées qui offrent des services linguistiques, je voulais quand même souligner l’inquiétude suscitée par cette décision qui, selon nous, soulevait de graves enjeux de protection du public. À long terme, cette mesure aurait pu avoir d’importantes répercussions sur la santé des Canadiens unilingues les plus vulnérables, qui auraient pu ne pas comprendre ou mal interpréter les modes d’emploi ou les mises en garde figurant sur les étiquettes des produits concernés.

Le message que je veux vous transmettre, Monsieur le Premier Ministre, c’est que nos entreprises affiliées (79 au total) emploient des milliers de traducteurs professionnels, gestionnaires de projets, informaticiens, spécialistes de l’intelligence artificielle et autres experts partout au Canada, qui sont prêts à répondre aux exigences linguistiques du pays. Dès le début de cette pandémie, et peu après l’annonce des mesures de confinement, notre industrie a réagi. Nos entreprises ont rapidement fait le nécessaire pour que tous leurs employés travaillent de la maison. Grâce à l’utilisation de réseaux protégés, elles leur ont offert un environnement de travail sécuritaire et ont continué d’assurer un niveau de service optimal à leurs clients, en particulier au gouvernement du Canada.

Monsieur le Premier Ministre, l’industrie langagière du Canada est là pour soutenir les efforts que vous déployez pour aider notre pays à lutter contre cette pandémie. N’hésitez pas à nous mettre à l’épreuve de la manière que vous jugez appropriée. Nous avons la capacité, les compétences et le savoir-faire pour appuyer Santé Canada et tout autre client dans la réalisation de leurs exigeants mandats, sans brûler d’étapes. Il n’est pas nécessaire de sacrifier l’étiquetage bilingue pour accélérer la mise à disposition des produits. Nous pouvons vraiment apporter notre soutien en tablant sur des stratégies de mise en marché et en garantissant la rapidité du travail de traduction, peu importe la langue. Nous proposons même d’étendre la liste des langues employées sur l’étiquetage des produits d’entretien ménager qui pourraient présenter des dangers pour la santé des Canadiens qui ne parlent aucune des deux langues officielles. Pour résumer, nous sommes là pour aider le gouvernement du Canada et appuyer ses efforts.

Pour conclure, notre passion pour les langues officielles canadiennes est à l’origine de ce message que nous vous transmettons aujourd’hui. En travaillant ensemble, je suis persuadé que nous ressortirons de cette crise plus forts et plus unis que jamais. Je vous remercie d’avance pour votre temps et votre attention.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération.

Le président de l’AILIA,

Association de l’industrie de la langue

Language Industry Association

Robin Ayoub

c. c. L’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé

L’honorable Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

 

©2018 AILIA Language Industry Association. All rights reserved.

Web development by Translations.CA


Powered by Wild Apricot Membership Software